#Formations, #Métacommunication, #Ressources Humaines

#Métacommunication : #Créer l’envie dans l’entreprise. Action 5 : La #formation.

La #formation… vaste débat …Je vais essayer d’être diplomate dans ce chapitre, ce qui est pour moi une gageure.

Un « décrassage » a été amorcé par la réforme du 14 mars 2014, alors que la formation n’avait pas été dépoussiérée depuis 1971… Puis 2015 … Et 2018, marque une nouvelle mutation du dinosaure. Survivra-t-il au changement climatique?

Une des missions de l’entreprise est de permettre à ses collaborateurs de se former.
Pourquoi se former ?
Se former pour #apprendre son métier.
Se former pour #augmenter ses compétences et s’améliorer.
Se former pour #acquérir la maîtrise de nouvelles technologies.
Se former pour #faire enfin ce que vous avez toujours rêvé de faire.
Se former pour #retrouver du travail.
Se former pour #prendre du recul.

En fait, il y a mille et une raison de se former. Je me rends compte que mon appétit pour la formation n’est pas forcément partagé.

Dans ce monde qui évolue à la vitesse de la lumière, l’entreprise a le devoir de la garder allumée (allez Rabat Joie , encore une obligation de plus !°) en ouvrant à ses collaborateurs l’accès à l’#agilité, à l’#employabilité, à l’#augmentation de compétences, à la #prise de recul.
Vous avez peut être déjà entendu : « La formation, c’est le terrain », « Pas besoin de formation, on n’apprend rien » « Si je forme cette personne, elle va partir » « Pas de temps pour la formation» etc…

Il y a aussi mille et une raison de ne pas se former ou de ne pas former. A qui la faute ? Comme dans un couple qui se sépare, chaque partenaire a une coresponsabilité.

La #formation est un moyen de #témoigner sa reconnaissance à un collaborateur, de le #faire grandir si il le souhaite, de le #fidéliser, d’#intégrer un nouveau membre, de #motiver, de #renforcer l’engagement, de #créer l’envie…
La #formation est aussi une clef pour sortir des microcosmes régulièrement fréquentés qui sclérosent l’ouverture d’esprit. Pour mémoire, en génétique, la cosanguinité est un facteur de dégénérescence et dans certains cas, augmente la morbidité. Alors vive les mélanges et la diversité de cultures, de milieux etc… car ces rencontres ou ces échanges génèrent des solutions extraordinaires. Chaque participant est une richesse pour les autres.

Question : « Quand êtes-vous sorti(e) pour la dernière fois de votre microcosme ? »
Certes, et je vous en parle en connaissance de cause, cette expérience n’est pas très confortable, car il arrive que vous soyez considéré(e) comme un paria, mais allez au delà… ce moment sera inéluctablement très formateur…

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s